Reconnaître un état de stress post-traumatique

La Blessure invisible...

Après avoir vécu un événement traumatisant, des symptômes peuvent apparaître dans les jours qui suivent. On parlera alors de "Stress aigu".

Au delà d'un mois, si ces symptômes persistent, on parlera de "Stress post-traumatique"

 

Les personnes souffrant de stress post-traumatique, revivent involontairement certains aspects de l'expérience traumatique de manière vivace et angoissante. Ces expériences qui génèrent un sentiment de détresse intense,  peuvent prendre la forme  de:

  • Reviviscences ou flashbacks lors desquels le sujet agit ou ressent les mêmes émotions ressenties ce "jour là". Il s'agit souvent d'images ou expériences sensorielles liées au trauma qui s'imposent au sujet de manière intrusive et répétitive 
  • Cauchemars. 
  • Conduites d'évitement
  • L'évitement des stimuli qui rappellent au sujet le trauma, est aussi un symptôme-clé pour le diagnostic de stress post-traumatique. Ces stimuli peuvent être des personnes, des lieux, des situations ou des circonstances qui ressemblent ou sont associées au trauma d'origine, par exemple en évitant d'y penser ou d'en parler de manière détaillée, surtout pour les souvenirs les plus difficiles. 
  • D'un autre côté beaucoup de personnes ruminent de manière excessive certains questionnements, ce qui les empêche d'évoquer le souvenir de l'événement en tant que tel. Ces questionnements peuvent avoir divers thèmes: "pourquoi est-ce que l'événement m'est arrivé? qu'est-ce qu'il aurait fallu faire pour l'empêcher ou ne pas être là à ce moment là?" 
  • Hyper activation involontaire
  • Une hypervigilance à la menace 
  • Des réactions de sursaut exagérées
  • Des irritabilité ou des accès de colère
  • Des difficultés de concentration
  • Des troubles du sommeil: Diffuculté d'endormissement ou sommeil interrompu

ATTENTION, beaucoup de personnes en détresse post-traumatique, décrivent également des symptômes d'indifférence émotionnelle. Cela peut aller de la difficulté à éprouver des sentiments, du détachement vis à vis des autres, à l'abandon des activités auparavant importantes pour le sujet, voire à l'amnésie de certains éléments significatifs du traumatisme

 

(Source: DMS-V, Manuel diagnostique et statistique des trouves mentaux)